Championnat du monde : Résultats, vidéos, photos, réactions

22137299_10156697260298761_7886371287165822605_o

Les championnats du monde ont eu lieu cette semaine à Montréal au Canada.  C’était pour nos 4 sélectionnées, leur premier championnat du monde. La France repart avec deux finalistes au concours général dont une très jolie 5ème place pour Melanie De Jesus Dos Santos. La France n’avait plus eu de finaliste au concours général depuis 2011 lors d’un championnat du monde. Marine Boyer quant à elle termine 21ème

QUALIFICATIONS

857643336

Réactions FFG

Mélanie« Je suis contente de ce que j’ai fait aujourd’hui. Aux barres, je fais le bon exercice mais le niveau est élevé pour entrer en finale à cet agrès.  En finale du Concours Général, je pourrai sans doute améliorer mon exercice au sol qui n’était pas parfait et celui à la poutre aussi car je n’ai pas fait toutes les liaisons aujourd’hui. »

Eric Hagard (entraineur de Melanie) : « J’attendais ce bon résultat, Mélanie avait loupé son entraînement sur podium et mon slogan est « mauvais podium, bonne compét », je m’attendais donc à ce qu’elle réussisse aujourd’hui. Autre anecdote, son dossard 552 était peut-être aussi un signe car elle totalise 55,299 points. Elle réalise un tour de très haut niveau aujourd’hui avec quand même deux erreurs, une sortie au sol où elle perd 3 dixièmes, idem au saut de cheval où elle met un pied sur le côté perdant 1 dixième. Elle n’a pas fait toute les connexions à la poutre. Il y a donc quelques dixièmes à gagner en finale. L’important sera de réitérer la performance. Je suis fier d’elle aujourd’hui, elle était bien dans sa compétition. Pour la finale de vendredi, on demandera à changer de dossard pour avoir le 563  [rires]. »

Marine Boyer :  « Je suis très déçue. Je voulais vraiment disputer cette finale à la poutre.  En finale du Concours Général, je tenterai de gommer les erreurs d’aujourd’hui à la poutre et au sol »

Coline Devillard :  « Je n’étais pas particulièrement stressée. J’ai couru, j’ai sauté mais je n’ai pas eu la bonne technique. J’arrive sur la table le dos creux, ma tête voulait tourner et mon corps ne le voulait pas. Je suis très déçue, j’étais attendue et je suis passée à côté. J’ai réussi à me concentrer pour mon deuxième saut qui sort bien. Je prends de l’expérience sur mes premiers championnats du monde. Ce n’était pas évident de ne présenter qu’un agrès aujourd’hui. Je vais retravailler les 4 agrès car les prochaines échéances seront en équipe »

Lorette Charpy : « Je ne sais pas comment expliquer cette chute (barres), j’ai sans doute voulu trop en mettre, je suis allée chercher la liaison et ce n’est pas passé. Je voulais jouer ma carte à fond pour me rapprocher le plus possible de la finale, et j’avais vu que le niveau était élevé. »

Julien Kerninon (entraineur de Lorette) : « Je suis déçu car elle est arrivée sereine et bien préparée mais ses deux chutes (barres et sol) lui coûtent cher. Elle a voulu trop bien faire. Après, c’est une première expérience qui lui servira. Nous analyserons ensemble à froid »

Veronique Legras (entraineur national) : « Je suis très satisfaite du travail de Mélanie qui a été un véritable métronome, c’était attendu même si nous n’osions pas vraiment le dire. Nous lui avions fixé comme objectif entre 6 et 12 mais elle peut aller chercher une 5ème place. Elle est arrivée bien préparée et je remercie pour ça ses entraîneurs Eric et Monique Hagard, le pôle de Saint-Etienne et son club de Martinique. Après Bercy, avec Monique Hagard, nous avons choisi d’ôter quelques liaisons à la poutre pour proposer et assurer quelque chose de propre, net et précis. Cette stratégie a été la bonne car ici, elle passe tout près de la finale (ndlr : 9ème). » « Après je suis déçue pour Marine qui chute sur une acrobatie difficile (rondade tendue), mais fait une super poutre ensuite avec toutes les liaisons. Cela fait partie des aléas de la poutre, cela ne passe pas toujours. Pour sa finale au Concours Général c’est super, c’est ce que l’on attendait, cela va lui donner de l’expérience en plus même s’il sera compliqué d’aller chercher le haut du classement. Pour Coline, je vois qu’elle va trop vite dans sa course d’élan et ne prend pas du tout l’équilibre. Elle est à plat en arrivant sur la table et ne peut pas renverser derrière. Pourtant, elle était prête et n’a jamais raté son saut donc je n’ai pas encore l’explication de ce qu’il s’est passé. Nous verrons cela en débriefant ensemble. Je suis déçue pour elle et ses entraîneurs qui ont tellement travaillé… Lorette, quant à elle, fait deux fois la même erreur aux barres, lors de l’entraînement podium et aujourd’hui, c’est difficilement compréhensible. Après elle fait une belle poutre. Et au sol, c’est une faute par excès qu’elle commet. Je voulais qu’elle réussisse mais il faut le prendre comme de l’expérience pour l’avenir. » : « Globalement, il faut rappeler que cette équipe est jeune car composée de 3 gymnastes de 2000 et une 2001. Notre objectif est ambitieux en vue aussi des prochaines échéances. Nous avions les moyens de réussir, aujourd’hui cela ne passe pas mais nous allons continuer à travailler. »

 

FINALE DU CONCOURS GENERAL

858496010

Marine et Melanie étaient les deux premières françaises a être qualifiées pour une finale du concours général au championnat du monde depuis 2011. En effet, Aurélie Malaussena était la dernière française a s’être qualifié. Melanie finit 5ème (pareil que Youna Dufournet en 2009) et Marine 21ème

« J’ai plus carpé mon saut que la dernière fois et du coup, je ne suis pas tout à fait dans l’axe. J’atterris avec les pieds un peu moins droits. « Je suis contente de ce résultat, je voulais vraiment être dans les 5 et je me classe 5è. C’était un peu déstabilisant de tourner avec toutes les favorites. Je fais plus d’erreurs qu’en qualifications aujourd’hui, mais je ne suis pas tombée et j’obtiens finalement cette 5è place ! Je vais travailler encore plus pour arriver sur le podium la prochaine fois. » 

« L’objectif de la 5è place est atteint pour Mélanie. Elle réussit sa compétition mais sans panache. Et sans panache, pas de médaille. C’était prenable aujourd’hui en réitérant la performance des qualifications. Nous sommes quand même très contents. Mélanie est une grande championne qui a encore une importante marge de progression, nous travaillons sur de nouveaux éléments. J’en garde un peu sous le pied. »  Eric Hagard

  • Marine Boyer – 21ème avec 49.231

« J’ai eu un moment de d’inattention et je chute à ce moment-là sur un élément que je maîtrise (à propos des barres). Je voulais monter sur cette poutre pour montrer que ma chute en qualification était une erreur. Je me suis concentrée sur cette rondade tenue qui est bien passée aujourd’hui et derrière, j’ai lâché. Une petite inattention et j’ai basculé en avant. Je suis arrivée avec beaucoup de courbatures dues aux qualifications, ça a été un peu difficile sur la fin. Le point positif, c’est qu’aujourd’hui, j’ai pris du plaisir. C’est ma première finale mondiale et je suis contente de l’avoir disputée. Je prends de l’expérience »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s