Marine Brevet « Avant je subissais l’entraînement, je ne prenais aucun plaisir »

Marine Brevet raconte dans ce reportage les coups durs de sa carrière notamment avec un rêve de  Jeux Olympiques parti en fumée et comment elle a réussi à remonter la pente

Publicités

Une réflexion sur “Marine Brevet « Avant je subissais l’entraînement, je ne prenais aucun plaisir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s