Valentine Sabatou : Je peux maintenant tourner la page bien remplie de la gymnastique et en ouvrir une nouvelle sur mon autre passion celle du paysagisme

10487397_693437374025625_48375831874888406_n

Aujourd’hui Valentine Sabatou a décidé de mettre un terme à sa carrière. C’est à travers un très joli message publié sur le site de la FFG que Valentine s’explique sur les raisons qui l’on poussées a arrêter la gymnastique.

Les premières années…

« Cela fait 8 ans et demi que je fais du haut niveau. J’ai commencé la gym très jeune dans ma ville Hagetmau avec Vincent Lacourrège qui fut mon premier entraîneur avec qui j’ai passé de superbes années de gymnastique. Grâce à lui j’ai pu faire de nombreux stages au pôle France de Marseille ce qui m’a permis d’être détectée par Laurent Tricoire, sans lui je n’aurais jamais connu le sport de haut niveau. J’ai passé trois merveilleuses années au Pôle France de Marseille (avec les Cécile et Eric Demay,  puis Angelo Ritorto, Elvire Teza, Véronique Legras et Adriana Pop). Puis j’ai été sélectionnée à l’INSEP, cela fait 5 ans maintenant que j’y vis et que je m’entraîne tous les jours. Toujours accompagnée de Clément Bouchonnet mon préparateur physique, je me suis entraînée d’abord avec Eric et Monique Hagard, Cécile et Eric Demay, puis Dimitru Pop et pour finir Hong et Jiang Fu. »

L’Equipe de France…

« J’ai vécu des moments superbes, je me rappelle de mon premier match en Equipe de France à Milan en 2009, de mes deux titres de Championne de France en 2007 et en 2013, de mes médailles aux Jeux Méditerranéens en Turquie en 2013, de mes deux Championnats d’Europe à Bruxelles 2012 et à Sofia 2014. Mais aussi les Coupes du Monde à Doha en 2011, en Croatie en 2013, en Slovénie en 2013, mon Championnat du monde à Anvers en 2013, et puis tant d’autres stages, compétitions, voyages, matchs amicaux, de nombreux entraînements et moments qui m’ont appris et fait vivre de si belles choses… »

  10640990_723430804359615_4305049640466745544_nUne discipline exigeante… 

« J’ai aussi beaucoup souffert durant ma carrière. En particulier, physiquement. J’ai été freiné par de nombreuses blessures qui ont un réel impact aujourd’hui. Notamment la dernière blessure grave qui m’est tombée dessus il y a un peu plus d’un an avant de participer aux Championnats du monde de Nanning : rupture du tendon d’Achille, à 2 ans des Jeux Olympiques… Je me suis soignée du mieux que j’ai pu, puis j’ai essayé de reprendre. Comme depuis le début de ma carrière, j’ai tout donné, je me suis donnée les moyens mais j’ai été freinée par de multiples blessures d’usure, de fatigue. Aujourd’hui malgré la passion envers la gym que je ressens toujours, j’ai décidé d’arrêter ce sport que mon corps ne peut plus supporter. » 

Une page qui se tourne…

« Aujourd’hui quand je regarde en arrière (et j’en ai les larmes aux yeux), je ne regrette absolument rien. Je suis fière de mon parcours et d’être arrivée jusque-là, d’avoir toujours tout donné sans exception. La gym m’a forgé un mental que je garderai toute ma vie, elle m’a appris des milliers de choses et m’a rendu plus mature, plus forte. Je suis si contente d’avoir rencontré des personnes qui sont devenues de réels amis, d’autres qui n’ont cessé de me soutenir et sans qui je ne serai peut-être pas arrivée jusque-là.

En voulant reprendre la gymnastique il y a 4 mois, j’avais au fond de la tête le besoin d’être récompensée pour tous les efforts démesurés que j’ai fournis durant tout le long de ma carrière. Au final j’ai compris en arrêtant la gym, que cette récompense je l’ai atteinte grâce à tous les discours que j’ai pu entendre, tous les messages de félicitations et de soutien : paroles qui m’ont fait réellement chaud au cœur !

Je peux maintenant tourner la page bien remplie de la gymnastique et en ouvrir une nouvelle sur mon autre passion celle du paysagisme. J’espère que je m’épanouirai autant que je l’ai fait au travers de la gym ! »

Le mot de la fin…

« Je remercie du fond du cœur tous ceux qui m’ont aidée, je continuerai à vous soutenir parce que vous restez mon équipe, et je vous souhaite le meilleur pour la suite parce que quoi qu’il en soit, je peux admettre maintenant, que chaque travail obtient toujours sa récompense »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s