De la lecture pour vos vacances

qmSP_2338939_1_20080610_px_501__w_ouestfrance_

Les vacances sont là, au maximum il vous reste encore une semaine pour passer vos derniers examens. Ensuite c’est soleil, plage, amis, soirée et détente. Et pour les moins chanceux comme moi, ce sera boulot mais également week-end ensoleillé, soirées tardives, coucher de soleil. Dans tous les cas, les vacances c’est le moment de faire tout ce que vous ne faites pas dans l’année par manque de temps.

Vous êtes plusieurs à rechercher des livres sur la gymnastique et quoi de mieux que l’été pour bouquiner à la plage, dans votre jardin sur un transat, dans un parc ou dans votre chambre. Voici un échantillon de livres français sur la gymnastique que vous pouvez lire pendant vos vacances.

Emilie Le Pennec : Une gym en or

Sans titre 2Emilie Le Pennec a sortie sa biographie en 2005, 1 an après sa victoire aux Jeux Olympiques. C’est Véronique Bury qui a écrit ce livre, en collaboration avec Emilie Le pennec. Tout est écrit à la 3ème personne. Elle raconte son parcours de ses débuts en club jusqu’à sa médaille aux Jeux Olympiques. On y découvre sa peur d’être éloignée de sa famille lors de son entrée au pôle, préférant faire de grands trajets plutôt que ne pas dormir dans son lit. On découvre également sa relation avec ses entraîneurs, ses compétitions en équipe de France, son ressentit, comment elle voyait ses concurrentes, ses amis. Comment elle a vécue sa victoire aux Jeux Olympiques.

Quelques extraits du livre 

« A l’époque, elle ne réalisait même pas qu’elle faisait désormais partie du collectif France. J’y ai cru seulement quand j’ai vue mon nom écrit dans le « Gymnaste ». Lors d’un regroupement seniors-juniors au Puy-En-Vellay, elle se trouvait même parmi les 3 plus nulles »

« Faut qu’on se rattrape sinon on ira pas aux Jeux Olympiques. On était toutes super stressée se souvient Emilie. On ne se parlait pas. Avant mon passage en poutre je me suis précipitée vers Camille, pour lui demander de me remémorer ma chorégraphie. C’était la première fois […] un trou noir, je me souvenais plus de mon mouvement »

« Un de ses mollets a fondu et elle a du mal a taper correctement le sol. Pendant la semaine je l’avais eu au téléphone en pleurs, elle me disait  : « Je tombe, je suis nulle » raconte Isabelle sa mère. Le week-end elle revenait, le pas, boitant »

  • Ou acheter le livre ? : Sur le site de la FNAC, priceminister et Amazon (en occasion)
  • Prix : 18€, sans frais de port pour un neuf et 14€91 pour un livre d’occasion.
  • Info : Publié en 2005, il n’en reste plus beaucoup

Carole Micheli : La gymnastique du prestige à l’oubli

416Zy79DKcL._SY344_BO1,204,203,200_Carole Micheli est une ancienne gymnaste de l’équipe de France à la fin des années 80. Elle s’entraînait au pôle France de Marseille. Ce livre est une autobiographie poignante, écrit par elle-même.

« Cet ancien membre de l’équipe de France de gymnastique artistique féminine lève le voile sur ce sport, mal connu du grand public. Au fils des pages, elle nous retrace sa carrière, débutée à l’âge de 3 ans. Elle partage avec nous, ses entrainements, ses compétitions, ses voyages et ses questionnements quant à ce qu’elle a enduré pour parvenir au haut-niveau… Elle évoque également ses difficultés scolaires et les problèmes de santé auxquels elle a été confrontée. Ce livre est tout simplement une première dans le monde la gymnastique car jamais personne n’avait encore fait découvrir l’envers du décor de cette discipline, tellement exigeante.

Quelques extraits de son livre :

« Durant notre séjour nous avons été pesée à plusieurs reprises. L’entraîneur ayant constaté que nous avions pris du poids nous a menacé de supprimer les visites touristiques si nous ne perdions pas 500g. […] Nous avons passé avec mes camarades une bonne partie de la nuit à faire de la musculation enveloppées dans plusieurs couches de vêtements pour bien transpirer. Nous imaginions perdre 1 kilos en une nuit »

« Il avait été décidé par nos coaches que plusieurs fois par semaine nous devions nous entraîner avec les cours de 8h. Plus exactement de 6h30 à 7h30. Nous nous levions à 6h sans rien dans le ventre et nous devions être performante comme à 11h »

« Un jour où j’étais dans la salle de musculation […] mon ancien entraîneur Xuan est venu me rejoindre. Dès qu’elle a commencé à parler j’ai tout de suite compris où elle voulait en venir. Elle essayait tant bien que mal, avec des mots un peu maladroits, de me faire comprendre que ma place était à présent ailleurs, que je devais décider d’arrêter la gymnastique. »

  • Ou acheter le livre ? : Amazon, Chapitre, librairie dialogue
  • Prix : 21€90, sans frais de port pour un neuf broché
  • Info : Ce livre retrace les méthodes appliquées dans les années 80. Les pratiques ont changé depuis.

Lola Lafon : Nadia Comaneci, la petite communiste qui ne souriait jamais

Capture d’écran 2014-01-30 à 21.08.59Lola Lafon fascinée par l’histoire de Nadia Comaneci a écrit ce que Nadia Comaneci a pu vivre durant sa carrière. Il ne s’agit pas d’une autobiographie. Lola Lafon s’est basée sur des recherches, reportages, témoignages et article de presse pour écrire ce livre. Certains événements sont sûrement fictif. On y découvre une époque difficile pour la Roumanie plongée en pleine dictature communiste. Nadia par sa victoire est devenue l’enfant du pays, on cherche à devenir amie avec elle, à la séduire, à la monter comme symbole de réussite.

Quelques extraits du livre :

« Personne n’a jamais eu dix aux Jeux olympiques en gymnastique. On les interroge à nouveau. Vous êtes sûrs que vous n’avez pas été emportés par l’enthousiasme des spectateurs. Non, disent-ils. Ils ont vraiment décortiqué l’enfant, tenté de la prendre en faute, il n’y a rien. Zéro faute. »

« Elle retente quelques enchaînements aux barres asymétriques sans stabiliser aucun mouvement. Tu voulais une vie normale bah voila, tu es une grosse vache normal et tes cellules graisseuses protestent. Elles n’ont pas envie que tu sois un tank. Fait Bela en souriant et lui assénant une claque sur les fesses pour qu’elle y retourne. »

« Qui sait pourquoi elle n’est plus autorisée à sortir du pays ? Chacune des invitations occidentales auxquelles on répond que Nadia est très très occupée et ne pourra pas être là. »

  • Ou acheter le livre ? : Amazon, FNAC, Librairie
  • Prix : 21€,
  • Info : Ce livre est plutôt destinée à un public plus âgée 16 ans et plus

Publicités

7 réflexions sur “De la lecture pour vos vacances

  1. Si je peux me permettre, le livre de « la petite communiste qui ne souriais jamais » n’a pas été écrit en collaboration avec Nadia Comaneci, la correspondance que Lola Lafon a eu avec elle, comme précisé au début du roman, est fictive, même si elle est effectivement basée sur certaine phrases qu’a écrit Nadia Comaneci dans son autobiographie. La preuve en est que dans un des numéros du gymnaste magazine, publié peut après la sortie de ce livre, il est expliqué que des journalistes du magazine « Elle » serait justement aller interviewer Nadia pour savoir ce qu’elle pensait de ce livre. Ce à quoi Nadia aurait répondu : « J’en ignorais l’existence, je ne le lirais pas, je ne vois vraiment pas ce qui a pu inspirer cette auteure, je n’ai fait que mon travail  » Dernier point qui d’ailleurs a ravi Lola Lafon, celle-ci affirmant que c’est justement cet esprit qu’elle veut transmettre dans son roman.

    Mis à part cela, super article, une très bonne idée pour l’été, dommage que je les aies déjà tous lus ^^’

  2. Un article super intéressant que voilà !
    Pour te dire, j’avais complètement zappé qu’Emilie avait écrit un livre. D’ailleurs, je me demande ce que ça donnerait si elle en écrirait un aujourd’hui dans le sens où elle était encore en équipe de France en 2005 donc forcément il y a sûrement dû avoir un peu d’auto-censure.
    Et toi ? Tu ne donnes pas ton avis sur les livres, ça aurait été intéressant.
    Attention aux petites fautes: Lola Lafon ses basé = Lola Lafon s’est basée. Tu voulais une vie normal= Tu voulais une vie normale.

    A bientôt

    • Merci je vais effectuer les rectifications. Je ne savais pas que Nadia Comaneci n’était pas au courant de la publication du livre.
      Oui je pense que le livre de Emilie aurait été plus intéressant si elle l’avait écrit maintenant. Peut être moins de censure, plus de
      recul et surtout il aurait retracer sa carrière du début à la fin.

      Non je n’ai pas donnée mon avis, car je ne veux pas que les gens se basent par rapport à ce que je dis. J’ai préféré le livre de Carole Micheli, même si c’est parfois un peu cru et que pour un non connaisseur ça peut dégoutter de la gymnastique. Je trouve ça bien qu’elle dise se qui s’est passé réellement. Je n’ai jamais été gymnaste de haut-niveau mais durant la lecture j’ai eu l’impression que certains moments durs de sa carrière était amplifié pour que sa paraisse encore plus tragique. Ce n’est peut être qu’une impression.

      Le livre de Emilie Le Pennec, je l’ai trouvé facile et rapide à lire. Il retrace sa carrière sans plus rentrer dans les détails. Je trouve qu’elle ne livre pas assez ses émotions. Après c’est un livre qui a été écrit en moins d’un an, Emilie était encore jeune, en activité.

      Celui de Lola Lafon est le livre le plus difficile à lire je trouve. Il y’a beaucoup de passages historique, ce qui permet de bien situer le contexte. Mais il est très bien écrit, on voit qu’il y’a eu beaucoup de recherches et c’est très bien expliqué. Après c’est toujours difficile de se faire une idée car au final on ne sait pas si c’est vraiment ce qu’elle a vécue même si ça s’en rapproche je pense.

  3. Super article! Je connaissais déjà le livre de Lola Lafon, ma prof de français me l’avais conseillé, et il est vrai que certains passages sont difficiles à comprendre (surtout les passages historiques) quand on a moins de 16 ans (j’en ai 14).
    Sinon je pense lire les 2 autres livres car ton article donne envie de les lires! ;D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s