Des gymnastes mais aussi des lycéens.

Sans titre 2

L’INSEP ce grand campus sportif au coeur de Paris. Des centaines d’Athlètes et parmi eux des collégiens, des lycéens, des étudiants. L’ensemble de leur cours sont aménagé afin de privilégier leur carrière sportif. Les professeurs s’adaptent aux sportifs. Ils se déplacent à l’INSEP pour leur donner 4h de cours par jours. Une prof de maths-physique raconte son expérience d’enseignante à l’INSEP.

Voici un extrait de l’article rue89 du nouvel obs

L’Insep, c’est une usine à champions. 30 hectares d’infrastructures sportives, administratives, médicales, de recherche, mais aussi scolaires, le tout formant un cocon dans lequel les sportifs dorment, s’entraînent, mangent, se font masser ou soigner, étudient. En plein cœur du bois de Vincennes. Ils cherchaient une « colleuse » de maths et physique, je cherchais un badge d’accès. J’ai été prise. C’est ça, mon rôle : donner des exercices supplémentaires aux élèves de terminales S de 20 heures à 22 heures, une ou deux fois par semaine.

Groupie dans l’âme, je me fabrique un trombinoscope en tapant les noms de chacun des élèves sur Google Images. Je regarde leur palmarès, je regarde leurs vidéos. Putain, c’est fou, je vais donner des cours à des personnes que j’admire. Quelques années plus tôt sont passés ici Tony Parker, Céline Dumerc ou encore Emilie Le Pennec…

Je n’ai que deux groupes d’une dizaine d’élèves.. Ici, on pourrait penser que les étudiants ont choisi le sport plutôt que les études, et que donc, le bac, ça va être coton. Mais non. Ici, on a du mental. Ici, on se donne les moyens d’y arriver. Ici, tous les élèves ont raté au moins un chapitre du cours à cause d’une compète.

 Alors on personnalise, on se met à leur niveau et on révise en dix minutes ce qui aurait dû être fait en deux heures. On va les voir en compète, on les ajoute sur Facebook, on suit leur parcours. On comprend un peu plus leur vie, limitée à un cercle d’amis, de coachs, de médecins sportifs.

On voit parfois aussi les ravages des blessures. La force mentale, la rééducation intensive, le soutien. Tout ça à 18 ans seulement.. Un soir, un élève, tout blanc, me prévient qu’il aura « sûrement du mal ce soir, parce que c’est régime ». Pesée le lendemain : il avait perdu huit kilos en deux semaines. Et puis il y a Aurélie (Malaussena). Au retour des JO de Londres, où elle a terminé finaliste de la compétition de gym (1ère française), elle me confie sa décision de quitter l’Insep. Trop de pression, trop de risques de blessures, elle veut terminer sur un bon résultat. Elle continuera ses études de Staps en province et ralentira la gym.

Après le bac, on a fait un pique-nique dans les jardins de l’Insep. Valentine Sabatou (gymnaste) nous a présenté la chorégraphie de danse qu’elle avait mise en place pour son évaluation. C’était fabuleux. Extraordinaire. J’y connais absolument rien, c’est vrai, mais quand tu vois une boule de muscles comme Valentine (Sabatou) enchaîner les saltos vrillés dans l’herbe, tu te dis que Lara Croft devrait faire un stage ici. Les autres élèves ont applaudi poliment, comme on applaudirait le spectacle de cirque des 4e3 du collège Michelet de Bihorel. C’est là que j’ai compris que voir ça, c’était banal, pour eux. C’est leur monde.

Ça a duré trois ans. Trois ans de suite avec 100% de réussite, lors desquels j’ai enseigné les maths et la physique. Et puis j’ai dû partir dans une autre ville. Je voue une admiration sans faille à ces bacheliers qui y sont pour beaucoup si j’ai aujourd’hui décidé de commencer une thèse dans le sport. Prescilla, Benjamin, Joris, JF, Nicolas, Elise, Mehdi, Youna (Dufournet), Samantha, Mélissandre, Soposki, Manon, Valentine (Sabatou), Dora, Léo, Camille, Kyliann, Andréa, Maïlys, et tous les autres… J’vous kiffe grave !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s