Oréane Lechenault se confie à vous

3206001481_2_2_CgrREDmO

« Porter le maillot du collectif France te met une pression supplémentaire »

Qu’est-ce qui t’a donné envie de te mettre à la gymnastique ?

Je suis tombée sur une compétition de gym à la TV. J’ai aussitôt eu envie d’essayer. Et j’ai dit à mes parents qui désespéraient que je ne pratique aucun sport : « Ça y est, c’est ça que je veux faire ! ».

 

Parle-nous de ton quotidien.

Depuis que j’ai rejoint le Pôle Espoir de Toulon, je fais 27 heures de gym par semaine. Dans ma famille d’accueil, on est 5 gymnastes et on ne fait que parler de gymnastique. Ou alors on regarde des vidéos de gymnastique sur YouTube. Toute ma vie tourne autour de la gym !

Tu as une alimentation spéciale ?

Je ne suis pas au régime mais je fais attention à avoir une alimentation équilibrée. Ce que ne m’empêche pas d’aller de temps en temps au McDo avec mes copines.

Tu es en pleine croissance. Tu as un suivi médical particulier ?

Au Pôle Espoir de Toulon, nous sommes suivies par une kiné et un médecin du sport. Et en dehors, je consulte régulièrement un ostéopathe et un homéopathe. Et depuis le début de l’année, on a une salle de balnéothérapie au gymnaste. C’est génial pour récupérer.

Quel est ton prochain objectif ? Rio en 2016 ?

 

Rio, j’en rêve ! Mais avant, mon prochain objectif, c’est déjà de me qualifier pour intégrer l’équipe de France catégorie Junior et participer aux championnats d’Europe.

 

Comment gères-tu le stress des compétitions ?

Au centre, une psy s’occupe de nous régulièrement. Au programme : relaxation et préparation mentale aux compétitions. Porter le maillot du collectif France te met une pression supplémentaire. On nous apprend à gérer ça…

De quel trophée es-tu la plus fière ?

Ma première médaille aux Coupes Nationales de Bourges, en 2011.

Et ta plus grande fierté, sportivement parlant ?

Faire partie de l’équipe de France.

Ton meilleur souvenir ?

Le Gymnix, l’année dernière. J’ai passé quinze jours au Canada avec la délégation française.

Et le pire ?

Je dirais l’U13 (match amical opposant la France à l’Allemagne et à la Suisse). J’ai le sentiment d’être un peu passée à côté de cette compétition. Même si en équipe, on a tout de même terminé 2e !

3206001481_2_4_bBDYDLjO

« J’ai peur de me blesser et de devoir arrêter la gymnastique »
Quelle est ta devise ?

« Le travail finit toujours par payer. On ne s’entraîne jamais pour rien ».Qui sont tes modèles ?

Viktoria Komova, Alya Moustafina, Larisa Lordache et Andrea Munteanu. Elles ont tout : la grâce et la technique.

Plus jeune, de quelle championne étais-tu fan ?

Émilie Le Pennec. C’est la première Française à avoir décroché une médaille olympique en gymnastique.

Tu as plus de 8 500 fans sur Facebook, tes vidéos ont été vues plus de 1,5 millions de fois sur ta chaîne Youtube et tous les mois c’est plus de 10 000 visiteurs qui vont sur ton site. Ça te fait quoi d’avoir des fans ?

C’est bizarre… Mais ça fait surtout plaisir d’avoir autant de gens qui me soutiennent.

Un petit message pour ton fan-club ?

Un grand merci et je vous aime aussi !

Si tu pouvais vivre 24 heures dans la peau d’une championne ?

Larisa Lordache.

Si tu pouvais remonter dans le temps et te rencontrer à l’âge de 7 ans, quel conseil te donnerais-tu ?

« Travaille plus sérieusement, Oré ! Et n’aie pas peur d’apprendre des nouveautés ».

« Toute ma vie tourne autour de la gymnastique… »
Quel conseil donnerais-tu à une petite fille qui rêverait de suivre tes pas ?

Ne jamais oublier que la gym doit rester avant tout un plaisir. Et aussi ne pas se décourager car ses efforts seront récompensés.

Un regret ?

Ne pas avoir eu des entraîneurs de haut niveau plus tôt… Entre les mains des bonnes personnes, j’aurais progressé beaucoup plus vite.

Ta plus grande crainte ?

Me blesser et devoir arrêter la gymnastique.

Ton agrès préféré (saut, barres, poutre, sol) ?

Ça dépend… En ce moment, je dirais la poutre et le sol.

Quel est plus grand défaut ?

On me dit souvent que je suis impatiente et que je n’aime pas perdre.

Et ta principale qualité ?

Je suis capable de m’entraîner très dur pour réussir.

À part la gym, quels sont tes loisirs ?

J’aime bien faire du shopping, dessiner et faire la cuisine.

Interview réalisée par Xavier Beaunieux, sur gymsport
Publicités

6 réflexions sur “Oréane Lechenault se confie à vous

  1. oréane je pense énomément a toi quand je fait de la gymnastique j ai un très bon niveau tu est ma fan je t addore et je te souhaite d aller au J.O 2016 à Rio car tu le mérite

  2. Oré tes vraiment un exemple tes parfaite que se soit en gym ou en tout je te souhaite d’aller j’usquau bout de tes rêve tes une championne apres tout bonne chance petit prodige on et tous avec toi😘❤️✨

  3. Pingback: Meet the new seniors: France | illusion turns

  4. Ore je suis ta plus grande fan je passe mon temps à regarder tes vidéos j’espère que tu seras sur le podium olympique et tu le mérite petit ange 😍j’aimerais tellement être comme toi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s